A Fleur de Potager

Logo AFDP
une cuillère de bicarbonate

Le bicarbonate au potager : un allié indispensable

Dans l’univers des produits naturels utilisés en jardinage, le bicarbonate de soude occupe une place phare. Grâce à ses propriétés remarquables, ce composant est largement recommandé pour contribuer à l’entretien de votre habitat et au succès de votre potager. Dans cet article, découvrez comment optimiser l’utilisation du bicarbonate dans votre jardin et maîtriser ses vertus bénéfiques.

Les bienfaits du bicarbonate au potager

Le bicarbonate de soude est un atout précieux pour les jardiniers passionnés comme pour les simples amateurs. Voici quelques-uns des bénéfices qu’il apporte :


  • Action fongicide : Le bicarbonate lutte contre le développement de nombreux champignons pathogènes, dont le mildiou et l’oïdium.

  • Protection des plantes : Ce produit forme une barrière physique qui décourage les attaques d’insectes et autres parasites.

  • Régulateur de sol : Il permet de corriger les déséquilibres acido-basiques du terrain et améliore ainsi la croissance des cultures.

  • Amendement organique : En se décomposant lentement, le bicarbonate enrichit le substrat en minéraux indispensables pour la floraison et la fructification des légumes, fruits, et autres plantations.

  • Pour le compost : Le bicarbonate de soude permet d’éviter les odeurs émises par votre composteur

  • Nettoyage naturel : que ce soit pour vos outils de jardinage ou vos mains après avoir travaillé la terre, un peu de bicarbonate de soude et de l’eau.

  • Traitement des tomates : Vaporiser de l’eau mélangé pour relever le goût et de cultiver des fruits plus sucrés

Comment utiliser correctement le bicarbonate de soude

Pour profiter pleinement des qualités du bicarbonate au potager, il faut savoir l’appliquer et le doser de manière adéquate. Voici quelques conseils pratiques pour faire bon usage de cet indispensable outil :

Le traitement des plantes face aux maladies

Pour préserver vos cultures contre les fléaux tels que le mildiou ou l’oïdium, vous pouvez recourir à une solution aqueuse de bicarbonate de soude. Les proportions recommandées dans ce cas sont d’environ 5 grammes de poudre pour un litre d’eau. Le mélange obtenu peut être vaporisé sur les feuilles et autres parties atteintes, idéalement en début de matinée afin de faciliter l’évaporation.

La gestion du sol grâce au bicarbonate

Pour réguler le pH du terrain où poussent vos légumes et fruits, il est conseillé d’ajouter progressivement et uniformément du bicarbonate sur toute la surface. Vous pourrez ainsi obtenir un sol moins acide, plus propice aux échanges nutritifs et à la croissance des végétaux.


En revanche, il ne faut pas abuser de cette méthode, car une trop grande quantité de bicarbonate pourrait causer l’effet inverse et nuire à certains éléments indispensables comme les chlorophylles. De même, adapter le dosage selon les besoins spécifiques de chaque plantation est primordial pour en tirer le maximum d’avantages.

Les limites de l’utilisation du bicarbonate au potager

Malgré son caractère « miracle », le bicarbonate de soude présente néanmoins quelques inconvénients qu’il est bon de connaître :


  • Une action limitée : Face à certaines maladies ou infestations particulièrement agressives, le bicarbonate peut se révéler insuffisant et doit être complété par d’autres traitements naturels.

  • Un impact potentiel sur l’environnement : En grande quantité, le bicarbonate peut contribuer à la salinisation des sols, ce qui n’est pas sans conséquences pour la biodiversité et les ressources en eau.

Les précautions à prendre lors de l’application

Pour éviter les risques liés au bicarbonate de soude, il est recommandé de respecter certaines mesures de sécurité et d’évaluer soigneusement les besoins de votre potager.


  1. Toujours porter des gants et un masque pendant la manipulation du produit, afin d’éviter tout contact avec la peau et les voies respiratoires.

  2. Lors de la pulvérisation, veillez à ne pas diriger le jet vers les zones où poussent des plantes sensibles à une accumulation de sel (comme les légumes-feuilles).

  3. Afin de suivre l’évolution de la situation et d’ajuster vos interventions, il peut être utile de réaliser régulièrement des tests du sol et des cultures impactées.


En somme, le bicarbonate de soude offre de nombreuses opportunités pour améliorer et protéger le potager. Toutefois, il doit être utilisé avec modération et discernement pour garantir sa performance et limiter ses effets secondaires. N’hésitez pas à enrichir vos connaissances et à suivre les bonnes pratiques en matière de permaculture, afin d’optimiser l’apport du bicarbonate dans votre jardin.